COURIR EN PAYS DE SAVOIE
Compteur de visites
Derniers sujets
» Le forum s'endort !
Ven 13 Oct 2017 - 19:52 par Sonia

» RECO CHAMBERIENNE NOCTURNE AVEC JULIEN CHORIER
Mer 27 Sep 2017 - 21:03 par superfifi73

» Trail Nivolet classic
Lun 11 Sep 2017 - 19:38 par Invité

» Course pédestre ALMETTE 2017 ANNULEE
Jeu 3 Aoû 2017 - 19:04 par pelloche

» Résultats 6000D 2017
Sam 29 Juil 2017 - 17:49 par pelloche

» Résultats Aravis Sky Pursuit 2017
Sam 29 Juil 2017 - 17:46 par pelloche

» Résultats TPS K2 2017 à Villaroger
Dim 23 Juil 2017 - 19:15 par pelloche

» Résultats Montée du Crêt d’Eau 2017
Dim 23 Juil 2017 - 19:12 par pelloche

» Résultats 10 kms de Thônes 2017
Sam 22 Juil 2017 - 19:43 par pelloche

Eco
France Panneau solaire
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Bubble stat

James Bond à Sochi, au cinéma en 2018

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

James Bond à Sochi, au cinéma en 2018

Message par Romain le Ven 29 Juil 2016 - 19:08

Prochainement sur les écrans !!










L’ancien patron du laboratoire de Moscou, Grigory Rodchenkov, a affirmé au New York Times que des athlètes russes ont bénéficiés durant les JO d’hiver de Sochi, en 2014, d’un système de dopage entièrement supervisé par Moscou. Une quinzaine de membres de l’équipe de ski de fond, dont Alexander Legkov (note de moi-même : médaillé d’or sur le 50km à Sochi, le podium étant d’ailleurs 100% russe), auraient profité de ce système.
Selon Rodchenkov, qui a fui aux Etats-Unis, les athlètes auraient bu un cocktail associant trois stéroïdes anabolisants (méténolone, trembolone et oxandrolone) qu’il mélangeait à de l’alcool (Jack Daniel’s pour les hommes, Martini pour les femmes) pour accélérer l’absorption. Les services secrets russes seraient ensuite intervenus pour changer les urines prélevées et les remplacer durant la nuit par des échantillons « propres », constitués plusieurs mois en amont.
Pour étayer ses propos, M. rodchenkov a fourni au New York Times des échanges de courrier électroniques, un tableau contenant une liste d’athlètes impliqués dans le programme, qu’il dit avoir reçu du ministère russes des Sports avant les JO. Il a encore fourni une photo montrant une petite trappe dans le laboratoire antidopage de Sochi.
Le CIO a naturellement réagi à ces révélations. Il a fait part de son « inquiétude » et a demandé à l’Agence Mondiale Antidopage de « conduire immédiatement une enquête ». Le directeur médical du CIO, le Dr Richard Budgett a déclaré que l’organisme n’hésiterait pas à effectuer de nouveaux tests sur les échantillons collectés.
Devant les caméras de son pays, Alexander Legkov a défendu ses « médailles acquises honnêtement». Il s’en est ensuite pris à Rodchenkov, qui a démissionné en tant que directeur du laboratoire l’année dernière à la suite d’autres allégations selon lesquelles il a couvert le dopage en athlétisme (Tiens, tiens, …). « Je ne comprends pas pourquoi une personne comme lui devrait être crue », a-t-io déclaré. « Tout ça est infondé. Je trouve ça drôle et triste, s’est énervée la présidente de la Fédération russe de ski de fond, Elena Vialbé, auprès de l’agence TASS. Défendre Legkov ? Et pourquoi devrais-je le défendre, s’il ne s’est jamais dopé, ni avant les JO, ni pendant, ni après ? »
Le Français Robin Duvillard avait terminé 6è du 50 km des JO de Sochi rempoté par Legkov. « Quelques jours après les Jeux, il y a eu des révélations sur l’usage par les Russes du gaz xénon pour optimiser leurs performances. Et là, il y a ce témoignage qui relance le débat. Dans tous les cas, […] même si je récupérais une médaille de bronze, ou que l’on nous remette l’argent au lieu du bronze en relais, le mal est fait. […] En regardant la course du 50 km à la télé, je terminerais toujours 6è » a-t-il confié au Dauphiné Libéré.
Aux Jeux de Sochi, la Russie a terminée première au tableau des médailles. Elle en avait remportée 33, dont 13 d’or.
 
 

Nordic Magazine, n°19, juin 2016, p16






Rappel des épisodes précédents :


  - 30 athlètes ont été contrôlés positifs aux Jeux de Pékin (2008, ça date) et 12 pour les JO de Londres. Aucun nom n'a été dévoilé.


  - la Russie pourra finalement participer aux JO qui démarrent cette semaine avec les épreuves anticipées. Chaque fédération internationale de chaque sport devra décider de la participation des athlètes. Ceux-ci pourront être repêchés à la condition minimale de n'avoir jamais été reconnu coupable de dopage. (Par exemple, pas d'athlètes russes en haltérophilie).

 

  - le 5è de l'UTMB (un sud-américain pour la petite histoire) a été contrôlé positif. Bien entendu les concurrents qui gagnent une place récupère le 'trophée' qui leur est dû. La blague qui en découle "Il devra rendre sa polaire finisher".    







"Vive le sport !", comme dirait l'autre, mais uniquement celui que je pratique et qui me permet de m'épanouir et de profiter en toute simplicité et sans se prendre le chou.  cheers
avatar
Romain

Messages : 90
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 24
Localisation : Albertville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: James Bond à Sochi, au cinéma en 2018

Message par pelloche le Ven 29 Juil 2016 - 21:08

- Les jeux olympiques de Rio à venir seront ils passionnants à suivre avec toutes ses histoires ?  reflexion


Un nouveau système de dépistage a été développé en Australie et permettra de voir si un athlète a modifié artificiellement sa génétique afin d’améliorer ses performances.  Il ne sera toutefois pas utilisé pendant les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro (du 5 au 21 août) car il faut d'abord attendre l'autorisation de l’Agence mondiale antidopage (AMA).  mouais



- Le Cio utilisera t-il lui aussi des tablettes pour chercher d'éventuels moteurs dans les vélos ?  lunettes

- Les participants aux épreuves de windsurf et épreuves de voiles vont ils finir recouverts de boutons et de m.... study


http://www.lequipe.fr/Voile/Actualites/-ils-vont-nager-dans-de-la-merde-explique-un-docteur-bresilien-a-propos-des-athletes-presents-a-rio/710106


- Sans parler des frappadingues (dopés eux aussi) qui laissent planer des menaces opposées à l'état d'esprit des jeux et de la majorité des habitants de nôtre planète. help


- Bref pour le moment c'est dur de s'enthousiasmer 

_________________

Le sport ne fait pas vivre plus vieux, mais fait vivre plus jeune

" N'essayez pas de devenir une personne qui a du succès. Essayez de devenir une personne qui a de la valeur. " (Albert Einstein)
avatar
pelloche

Messages : 6460
Date d'inscription : 10/06/2008
Age : 51
Localisation : ALBERTVILLE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: James Bond à Sochi, au cinéma en 2018

Message par Romain le Lun 1 Aoû 2016 - 15:29

Quelques images, pour la brochure publicitaire il faudra en tourner d'autres.


avatar
Romain

Messages : 90
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 24
Localisation : Albertville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: James Bond à Sochi, au cinéma en 2018

Message par pelloche le Lun 1 Aoû 2016 - 20:59

Quand en plus la préparation se passe mal , ça commence à casser les .... xz



_________________

Le sport ne fait pas vivre plus vieux, mais fait vivre plus jeune

" N'essayez pas de devenir une personne qui a du succès. Essayez de devenir une personne qui a de la valeur. " (Albert Einstein)
avatar
pelloche

Messages : 6460
Date d'inscription : 10/06/2008
Age : 51
Localisation : ALBERTVILLE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: James Bond à Sochi, au cinéma en 2018

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum