COURIR EN PAYS DE SAVOIE
Compteur de visites
Derniers sujets
» Le forum s'endort !
Ven 13 Oct 2017 - 19:52 par Sonia

» RECO CHAMBERIENNE NOCTURNE AVEC JULIEN CHORIER
Mer 27 Sep 2017 - 21:03 par superfifi73

» Trail Nivolet classic
Lun 11 Sep 2017 - 19:38 par Invité

» Course pédestre ALMETTE 2017 ANNULEE
Jeu 3 Aoû 2017 - 19:04 par pelloche

» Résultats 6000D 2017
Sam 29 Juil 2017 - 17:49 par pelloche

» Résultats Aravis Sky Pursuit 2017
Sam 29 Juil 2017 - 17:46 par pelloche

» Résultats TPS K2 2017 à Villaroger
Dim 23 Juil 2017 - 19:15 par pelloche

» Résultats Montée du Crêt d’Eau 2017
Dim 23 Juil 2017 - 19:12 par pelloche

» Résultats 10 kms de Thônes 2017
Sam 22 Juil 2017 - 19:43 par pelloche

Eco
France Panneau solaire
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Bubble stat

semi marathon du ventoux :bravo Hervé !

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

semi marathon du ventoux :bravo Hervé !

Message par eric57 le Lun 27 Juil 2015 - 10:06

Perdu dans la masse des anonymes, pas pu voir l'autre seul "représentant local" , et pour cause, loin derrière ( 2 heures 35 , 212 ième,dur ! ) le boss d'Albens , podium avec un temps canon ! super effort , dans des conditions idéales, grande qualité de l'organisation, les coureurs du sud sont des costauds .... Encore bravo Hervé, et à bientôt sur une course locale

eric57

Messages : 1
Date d'inscription : 27/07/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semi marathon du ventoux :bravo Hervé !

Message par Hervé le Lun 27 Juil 2015 - 13:20

Merci Eric ,j'ignorai que tu avais participé aussi !ok

Nous n'étions pas les seuls des Pays de Savoie ,il y avait également Sébastien Espitalier et Lionel Mathieu ,nous avons fait une partie de la montée ensemble.
Superbe épreuve en tout cas ,quand on apprécie ces profils de course sur route...

Coté course ,l'édition 2015 aura permis d'établir un nouveau record de l'épreuve,avec la victoire du Toulousain Nicolas ANSIAUX ,en 1h37'50'' , Laurent VICENTE détenant le précédent en 1h39'08'' 
Chez les féminines ,c'est la parisienne Agnès HERVE qui l'emporte en 2h10'44'' , Le record féminin est toujours détenu par Aline CAMBOULIVES en 1h48'35''
A noter aussi la 2ème place de Jérome CHIOTTI ,ex cycliste pro.

L'ensemble des résultats :
http://www.semimontventoux.com/fs/Root/cuq5k-semi_ventoux_resultats_2015_pdf.pdf

De bonnes conditions de course , (beau temps pas trop chaud et surtout peu de vent après le chalet Reynard ),qui ont certainement contribué au record de l'épreuve..

Très content de mon résultat , c'est vraiment un profil de course que j'aime bien..
Les 6 premiers km assez roulants du départ furent finalement les plus laborieux pour moi ,avec un train très rapide mené par Jaouad ZEROUAL et Hedi BOUAZZAOUI ,mais qui ont baissé de rythme ensuite
Autour de la 10ème place au tournant de Saint-Estève, j'ai pu remonter progressivement dans le classement dès l'entrée dans la forêt, jusqu'au dernier Kilomètre..
A refaire ,très bon souvenir !!Smilesalut
avatar
Hervé

Messages : 145
Date d'inscription : 01/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semi marathon du ventoux :bravo Hervé !

Message par pelloche le Lun 27 Juil 2015 - 19:12

Bravo Hervé, belle performance xx
Je vois que tu es obligé de t'exiler loin de la Savoie pour assouvir ta passion de course en côte.
Avant l'arrivée du trail nôtre département était en été une région de course de côte.
La Tarentaise était bien fournie avec beaucoup de montées en station :
Bourg st Maurice / Les Arcs , Séez / La Rosière, Brides les bains / Courchevel, Mâcot / La Plagne, Bozel / Champagny et sans oublier Le Fort du Mont, Landry / Peisey et bien sur La montée du Revard qui était la plus relevée.
Depuis les choses ont bien changé et ont se rend mieux compte de l'attrait des stations pour le trail avec la mise en valeur de leurs territoires via les divers médias.

_________________

Le sport ne fait pas vivre plus vieux, mais fait vivre plus jeune

" N'essayez pas de devenir une personne qui a du succès. Essayez de devenir une personne qui a de la valeur. " (Albert Einstein)
avatar
pelloche

Messages : 6460
Date d'inscription : 10/06/2008
Age : 51
Localisation : ALBERTVILLE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semi marathon du ventoux :bravo Hervé !

Message par Hervé le Lun 27 Juil 2015 - 20:23

Merci Pelloche ,c'est vrai que je me fais plaisir cette année . Smile

J'ai changé "d'environnement" à différents niveau depuis un an,et suis bien plus libre et disposé pour me consacrer sans arrière-pensée à la course à pied..

Oui je me souviens de la semaine de la Tarentaise, et de toutes les courses que tu cites ...
En fait je m'intéresse aussi aux autres formats de course ,mais je reste bien plus à l'aise sur le bitume...
J'aimerais aussi arriver à prendre du plaisir en trail (que de choix d'épreuves toutes aussi attrayantes les unes que les autres dans nos régions,  quand on visionne les trailers de présentation ,ou qu'on lit les C,R sur ce forum),mais en descente je suis une vraie « catastrophe » Laughing  :dès qu'il y a un passage un peu technique ,çà bloque méchant .
Idem pour ce que j'appellerai les « véritables » course de montagne ,avec singles étroits ,relances à tout va ,forts pourcentages ,pierriers et descentes glissantes… Au Revard par ex ,j'ai quand même bien souffert sur la fin ahah geek


Je reste admiratif devant les coureurs polyvalents qui sont capables de s'aligner sur tous les terrains avec aisance et brio,comme toi , Gillesf , ou Seb ! qq

Moi pour ces résultats-là ,je m'entraine vraiment spécifiquement dans des pentes similaires ,et beaucoup … (Ex de sortie longue pour préparer le Ventoux à J-10 : Albens-Le Revard par la route:28km200 et 1200D+, en 2h11..)

Toi qui viens de la route avec des chronos énormes  (et que peu de coureurs locaux réalisent aujourd'hui31'/1h08'/2h29' affraid super ) ,comment s'est passé la transition vers la course nature ,le trail , la 6000D …  Question
avatar
Hervé

Messages : 145
Date d'inscription : 01/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semi marathon du ventoux :bravo Hervé !

Message par pelloche le Lun 27 Juil 2015 - 21:10

Hervé a écrit:
Toi qui viens de la route avec des chronos énormes  (et que peu de coureurs locaux réalisent aujourd'hui31'/1h08'/2h29' affraid super ) ,comment s'est passé la transition vers la course nature ,le trail , la 6000D …  Question

La transition s'est fait assez naturellement car je suis un montagnard descendu dans la plaine. J'ai toujours aimé courir tout ce qui se cours. A mes débuts la route était majoritaire comme ses épreuves, mais avec les cross j'ai aussi appris a "essayer" d'aller vite sur un terrain moins propice à la vitesse, avec les changements d'allure et les mouvements de terrain que l'on retrouve dans le trail.
J'ai tout couru : Piste, Route, Cross, Trail, Montagne, Kv, Trail des neiges, le tout sans excès de kilométrage.
Comme toi la descente n'a jamais été un geste facile pour moi sans trop savoir pourquoi ( peut être un blocage psychologique suite à une belle entorse faite en jouant au foot étant jeune) et avec le temps ça ne s'arrange pas mais quand on a des points faible il faut jouer de ses points forts pour éliminer ses adversaires.
Les trails vallonnés me sont plus favorables si la technicité du parcours n'est pas trop prononcée. J'en profite pour grimper raisonnablement et relancer au maximum sur les secteur roulants car je sais que dans les descentes ça risque de revenir mais si ça remonte après .... je descends souvent sagement pour reprendre dans la bosse qui suit ceux qui se sont carbonisé les "quadriceps" pour le reste de la course.
Donc au final c'est l'habitude et le plaisir de varier de terrains, d'allures qui font que ça passe bien partout.
Je dois aussi admettre que j'ai foncé vers le trail à un moment ou je sentais que mes temps sur route plafonnaient et n'iraient pas plus haut. Le fait de courir en gérant son corps sur une durée de course plutôt que  sur ses temps de passage au kilomètre m'a procuré d'autres plaisirs. J'avais ainsi moins d’appréhensions à faire une 6000D qu'un marathon malgré le différentiel de temps de course et de distance parcourue. Mais que c'est bon de retrouver aussi en toutes saisons des courses plus courtes pour se nettoyer les gicleurs comme des corridas, des 10 kms, des KV, des courses de côte... Bref il faut manger courir de tout !

_________________

Le sport ne fait pas vivre plus vieux, mais fait vivre plus jeune

" N'essayez pas de devenir une personne qui a du succès. Essayez de devenir une personne qui a de la valeur. " (Albert Einstein)
avatar
pelloche

Messages : 6460
Date d'inscription : 10/06/2008
Age : 51
Localisation : ALBERTVILLE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semi marathon du ventoux :bravo Hervé !

Message par schtroumphette le Lun 27 Juil 2015 - 21:29

Bonsoir , bravo Hervé c est énorme ...toujours aussi mythique le ventoux , en vélo ou à pied , j adore y grimper .
avatar
schtroumphette

Messages : 7112
Date d'inscription : 09/11/2008
Localisation : haute savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semi marathon du ventoux :bravo Hervé !

Message par Hervé le Lun 27 Juil 2015 - 21:54

Merci Pelloche pour ton retour d'expérience. Smile
Et merci Schtroumphette, c'est vraiment une belle montée à connaitre , pour les cyclistes aussi c'est le paradis là-bas!

Bien d'accord que pour durer  il faut savoir varier ,et accepter aussi le plafonnement sur les épreuves "à chrono" ,à un moment ou un autre ...
J'y viendrais certainement un jour ,progressivement  comme pour le reste, et en aménageant la prépa en fonction ..


...En attendant ,je rêve aussi  d'améliorer un peu mes chronos marathon ,et  apprivoiser la barre des 15km/h (2h48) ,ce qui serait pour moi déjà un bel objectif sur cette distance... A suivre! bounce


Dernière édition par Hervé le Ven 31 Juil 2015 - 9:39, édité 1 fois
avatar
Hervé

Messages : 145
Date d'inscription : 01/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semi marathon du ventoux :bravo Hervé !

Message par parp le Mer 29 Juil 2015 - 5:10

pelloche a écrit:J'avais ainsi moins d’appréhensions à faire une 6000D qu'un marathon malgré le différentiel de temps de course et de distance parcourue. 
Quand tu dis ça, c'est par rapport à la souffrance ressentie? Le stress du chrono?
avatar
parp

Messages : 454
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : Chambéry

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semi marathon du ventoux :bravo Hervé !

Message par pelloche le Mer 29 Juil 2015 - 20:09

Les deux monseigneur !
Le stress du "chrono" est prédominant car j'ai toujours couru un marathon dans le but de faire un chrono.
Et qui dit chrono dit test vma pour connaitre mon niveau du moment et adapter les séances qui me permettront de courir le plus régulièrement possible au niveau souhaité.
Mais c'est là que le paramètre "souffrance" rentre aussi en compte.

En gros si je prépare une 6000D , ça passe pas de l'endurance, de la Vma et une sortie de 3 à 4 h le week-end .
Pour un marathon , de l'endurance, vma courte et longue et le week-end : seuil avec 3x3000 à 3x5000 suivit du lendemain d'une sortie longue de 2h / 2h30. Le but principal est de mémoriser le rythme de course afin d'être le plus régulier possible et pouvoir finir raisonnablement.
La sortie longue semble une ballade cool de 2h sur du plat mais la séance de la veille se fait bien ressentir avec des jambes bien fatiguées. Comparativement la sortie trail de 3 à 4 h est fatigante mais bien moins usante psychologiquement et les mollets sont bien moins contractés.
Concernant la course j'ai eu bien plus mal aux jambes après mes marathons qu'après mes 6000D.


Le marathon c'est une course contre la montre permanente et si il n'y a pas d'adversaire qui vous taquine il y aura toujours vôtre montre pour vous rappeler qu'il ne faut pas se relâcher si vous voulez atteindre vôtre but.
Sur un trail, le rythme suit le profil du parcours et des périodes de relatives récupération sont fréquentes et lorsque les écarts sont faits la course se termine généralement moins intensément que sur un marathon.

Du coup ont comprendra qu'il y a de plus en plus de traileurs et moins en moins de marathoniens :

http://spe15.fr/bilan-marathon-francais-sortez-les-mouchoirs/

Avant le trail le marathon était propice pour avoir une notoriété, maintenant tout passe par le trail avec une hyper médiatisation qui me semble parfois bien exagérée par rapport à l'investissement d'un marathonien.


Dernière édition par pelloche le Jeu 30 Juil 2015 - 19:07, édité 1 fois

_________________

Le sport ne fait pas vivre plus vieux, mais fait vivre plus jeune

" N'essayez pas de devenir une personne qui a du succès. Essayez de devenir une personne qui a de la valeur. " (Albert Einstein)
avatar
pelloche

Messages : 6460
Date d'inscription : 10/06/2008
Age : 51
Localisation : ALBERTVILLE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semi marathon du ventoux :bravo Hervé !

Message par Hervé le Mer 29 Juil 2015 - 21:27

Concernant l'évolution du marathon : à l'époque où il y avait plus de densité et d'émulation en France pour 2h10-2h15 ,la concurrence au niveau international n'était peut-être pas la même non plus  qu'aujourd'hui  ?
Que peut espérer un marathonien de haut niveau en  2h10-2h12 sur un grand marathon de capitale de nos jours ?
 Ces chronos restent pourtant de tout 1er ordre ,et pourtant ils en deviennent presque "banals", car tellement éloignés de ce qu'exige malheureusement le niveau actuel pour jouer la gagne...
avatar
Hervé

Messages : 145
Date d'inscription : 01/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semi marathon du ventoux :bravo Hervé !

Message par parp le Jeu 30 Juil 2015 - 5:19

Grand merci pour ta réponse détaillée pelloche! Je te posais la question parce que perso le marathon me fait peur du fait du chrono qui "ne ment pas". En trail, il n'y a pas vraiment de chrono tellement les conditions varient. C'est pas une ballade entre hippies avec distribution de joints à l'arrivée, mais pas loin quoi Razz

Je partage tes regrets concernant l'importance du trail au détriment de la route, aujourd'hui si t'as un voisin qui fait l'UTMB en barrière horaire et l'autre qui fait Berlin en 2h35, le trailer va être l'idole du quartier alors que le marathonien va quasiment être un "coureur du dimanche". Et là, je ne parle pas des coureurs de haut niveau, mais bien du coureur amateur.
J'essaye personnellement de rester complet parce que j'ai envie de savoir courir correctement sur le plat, ce qui reste quand même la base et est aussi source d'un grand plaisir. Jamais fait de marathon par contre, mais cela fait une petite année que j'y pense... Autant l'épreuve en elle même doit être géniale, et j'ai envie de me tester, autant l'entraînement sur route exclusivement me fait peur. Je pense en particulier aux sorties longues : comment troquer un aller/retour au Nivolet contre un aller/retour sur la piste cyclable Chambéry-Le Bourget sans le regretter? A voir!
avatar
parp

Messages : 454
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : Chambéry

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semi marathon du ventoux :bravo Hervé !

Message par schtroumphette le Jeu 30 Juil 2015 - 10:57

bonjour ,idem Parp j ' ai déjà couru un marathon à Monaco en 2005 et j ' ai pleuré de joie à l ' arrivée au stade Louis 2 ,  mais ça me dit plus du tout à cause de la préparation , je préfère les sentiers et la montagne maintenant .
avatar
schtroumphette

Messages : 7112
Date d'inscription : 09/11/2008
Localisation : haute savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semi marathon du ventoux :bravo Hervé !

Message par Hervé le Jeu 30 Juil 2015 - 11:38

parp a écrit:, autant l'entraînement sur route exclusivement me fait peur. Je pense en particulier aux sorties longues : comment troquer un aller/retour au Nivolet contre un aller/retour sur la piste cyclable Chambéry-Le Bourget sans le regretter? A voir!
Pour l'entrainement tu n'es pas obligé de faire tous tes entrainements sur route …
Au contraire c'est bien d'alterner avec des surfaces plus souples  ,pour varier et éviter la monotonie..
Si tu peux courir sur herbe par ex ,çà adoucira la répétitions des chocs, et permettra un travail de foulée intéressant ,qui fait que quand on repasse sur le bitume ,le rendement paraît plus aisé …
(Bon c'est quand même pas mal de faire certaines sorties longues sur route aussi ,pour le coté specifique ..)


Une prépa marathon n'est pas si monotone que çà :si on suit un plan avec des allures variées et adaptées à la forme du moment, on se prend au jeu et on ne s'ennuie pas , et si tout se passe bien on arrive à l'approche de l'objectif avec une super forme ! bounce
avatar
Hervé

Messages : 145
Date d'inscription : 01/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

semi marathon du venthoux

Message par jy leone le Jeu 30 Juil 2015 - 21:36

bonjour.
suite a la discution concernant le triste bilan du marathon francais et la bonne forme du trail.
une constatation s.impose:le nombre de participants aux grands marathons (paris new-york..)ainsi qu'aux trails mediatiques  ne diminuent pas.
ce sont les performances de l' elite francaise sur marathon qui restent problematiques..toutefois je ne suis pas persuade que le niveau de performance sur trail de l elite
soit superieur.La multiplicite des epreuves (trail court,trail long,ultra trail)font que les meilleurs ne s 'affrontent que rarement!(les ecarts de temps entre le premier par exemple et le dixieme sont souvent consequants).
La qualite des entrainements ,le mental sont certainement les raisons de la stagnation des performances des elites et je partage un peu l avis de d chauvelier.Notre epoque
est aussi plus axee sur le sport loisir.

jy leone
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: semi marathon du ventoux :bravo Hervé !

Message par parp le Ven 31 Juil 2015 - 5:03

Hervé a écrit:
Pour l'entrainement tu n'es pas obligé de faire tous tes entrainements sur route …
Au contraire c'est bien d'alterner avec des surfaces plus souples  ,pour varier et éviter la monotonie..
Si tu peux courir sur herbe par ex ,çà adoucira la répétitions des chocs, et permettra un travail de foulée intéressant ,qui fait que quand on repasse sur le bitume ,le rendement paraît plus aisé …
(Bon c'est quand même pas mal de faire certaines sorties longues sur route aussi ,pour le coté specifique ..)


Une prépa marathon n'est pas si monotone que çà :si on suit un plan avec des allures variées et adaptées à la forme du moment, on se prend au jeu et on ne s'ennuie pas , et si tout se passe bien on arrive à l'approche de l'objectif avec une super forme ! bounce
Oui, et de toute façon j'aime vraiment courir peu importe la surface. En début de saison je prépare toujours un 10 kil en faisant quasi exclusivement de la route, et j'apprécie ça aussi. Ce qui me fait peur, c'est plutôt le fait de me dire que quelque part, autour de moi, il y a une montagne qui me regarde et que je pourrais courir dessus à la place Laughing . 

Je pense que l'idéal aurait été que je fasse un marathon avant de connaître le trail, maintenant j'ai pris goût aux sorties en nature.
Un truc que j'apprécie quand même quand je fais des sorties "longues" (jamais très longues, en fait : 1h30 max) sur route : le fait de pouvoir adopter une vraie belle foulée, par opposition à la foulée que tu adoptes en montée en trail et qui est raccourcie et pas très agréable au final.
avatar
parp

Messages : 454
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : Chambéry

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semi marathon du ventoux :bravo Hervé !

Message par Hervé le Ven 31 Juil 2015 - 12:57

parp a écrit:

Oui, et de toute façon j'aime vraiment courir peu importe la surface. En début de saison je prépare toujours un 10 kil en faisant quasi exclusivement de la route, et j'apprécie ça aussi.


Oui ,comme disait Pelloche ,c'est super  de  prendre part à divers formats de course , pour la variété et la fraicheur que çà peut apporter ...
 Certains coureurs démontrent que trail et marathon ne sont pas forcément inconciliables sur une même saison: Par ex ,Jonathan Duhail ,5ème au Ventoux fait  beaucoup de trail ( Faverges dernièrement..) ,mais aussi de la route, des marathons (marathon de sauternes en mai dernier..)
avatar
Hervé

Messages : 145
Date d'inscription : 01/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semi marathon du ventoux :bravo Hervé !

Message par pelloche le Ven 31 Juil 2015 - 19:30

jy leone a écrit:bonjour.
suite a la discution concernant le triste bilan du marathon francais et la bonne forme du trail.
une constatation s'impose:le nombre de participants aux grands marathons (paris new-york..)ainsi qu'aux trails mediatiques  ne diminuent pas.

C'est vrai que j'orientais le sujet surtout  sur le côté compétitif, mais comme tu le dis "JY" il y a beaucoup de monde sur les grands marathons. Le trail nous donne le plaisir de courir dans des cadres magnifiques mais les grands marathons peuvent aussi nous offrir ce plaisir. Quand par exemple on déambule dans les rues de Paris sur des lieux chargés d'histoire avec les routes qui nous sont entièrement réservées, ont se rends compte du côté privilégié de visiter Paris de la sorte. Le marathon d'Annecy aussi a eu droit à un gros engouement sans pourtant changer de parcours, mais le fait de voir de belles images télévisées d'un contre la montre du Tour de France à eu un effet efficace et rapide pour le tourisme. Donc au final le niveau de tête ne progresse pas mais derrière il y a beaucoup de monde et ça c'est très bien.

_________________

Le sport ne fait pas vivre plus vieux, mais fait vivre plus jeune

" N'essayez pas de devenir une personne qui a du succès. Essayez de devenir une personne qui a de la valeur. " (Albert Einstein)
avatar
pelloche

Messages : 6460
Date d'inscription : 10/06/2008
Age : 51
Localisation : ALBERTVILLE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum